Dino Scala

Dino Scala
Violeur en série
Information
Naissance (62 ans)
Nationalité Française
Surnom « Le Violeur de la Sambre »
« Le Violeur à la cordelette »
« Le Violeur au bonnet »
« Le Violeur du matin »
Sexe Masculin
Sentence 20 ans de réclusion criminelle assortis d'une période de sûreté de 13 ans
Actions criminelles Viols et agressions sexuelles
Affaires Affaire du violeur de la Sambre
Victimes 56, une quarantaine avouée
Période -
Pays Drapeau de la France France, Drapeau de la Belgique Belgique
Régions Hauts-de-France, Wallonie
Ville Le Quesnoy, Hautmont, Neuf-Mesnil, Maubeuge, Aulnoye-Aymeries, Leval, Saint-Remy-du-Nord, Rousies, Erquelinnes
Arrestation
modifier Consultez la documentation du modèle

Dino Scala, né le , est un violeur en série français, auteur de crimes et délits commis entre 1988 et 2018 en France et en Belgique autour de la rivière de la Sambre[1].

Surnommé par les médias « le Violeur de la Sambre » en raison du lieu de ses actes, et du côté belge comme « le Violeur à la cordelette », « le Violeur au bonnet » ou encore « le Violeur du matin » à cause de son mode opératoire, il a avoué à plusieurs reprises environ une quarantaine de victimes. Il est inculpé pour 17 viols, 12 tentatives de viols ainsi que 27 agressions sexuelles ou tentatives, pour un total de 56 victimes.

Arrêté en février 2018, à l'âge de 57 ans, après une agression manquée, il est jugé et condamné le à 20 ans de réclusion criminelle.

Biographie

Dino Scala, né le , est ouvrier chez Jeumont Electric, dans le département du Nord. Vivant à Pont-sur-Sambre, père de cinq enfants et jeune grand-père, il possédait un casier judiciaire vierge lors de sa condamnation.

Il est décrit par le maire de sa commune comme quelqu'un de « très attachant, très serviable avec la population, connu de tous, courageux par son travail ». L'élu déclare que les habitants sont « tombés de haut » après les révélations des actes de Dino Scala.

Passionné de football, il est entraîneur et président du club de football de Berlaimont dans les années 2000 puis de Pont-sur-Sambre de 2011 à 2015[2],[3].

Profil psychologique

Il est fait état par les experts psychiatriques d'une « double personnalité ». Il dira « en vouloir » aux femmes et s’être toujours senti insuffisamment reconnu, « éternel second » dans sa vie professionnelle comme intime.

L’enquête dessine le profil d’un « prédateur », à la vie « organisée autour » de ses crimes. Selon des experts psychologues, sa jouissance provenait plus de la « domination d’autrui » que de l’acte sexuel[4].

Mode opératoire

« C'est toujours le même scénario. C'est toujours la même période, ça commence toujours vers la mi-septembre jusqu'à avril-mai. C'est toujours à peu près les mêmes heures, les mêmes endroits, les mêmes moments, c'est cyclique », analyse-t-il lui-même lors de l'un des interrogatoires auxquels il a été soumis. Il repère d'abord ses victimes, les observe pendant leurs trajets du matin durant quelques jours, avant de passer à l'acte. « J'étais tapi et j'attendais l'occasion. Vous savez, j'avais un esprit de chasseur. C'est un peu comme un chasseur qui tombe sur le gibier et s'apprête à faire feu. »[5].

Les victimes, âgées de 13 à 48 ans, sont presque systématiquement agressées à l’aube, en hiver, généralement sur la voie publique. Le mode opératoire est similaire : le visage masqué, Dino Scala saisit les femmes par-derrière, les étrangle avec l’avant-bras ou un lien, pour les traîner à l’écart. Il les menace, souvent à l’aide d’un couteau, peut leur attacher mains et pieds ou leur bander les yeux. Il leur demande parfois de « compter », pendant qu’il fuit et plusieurs diront avoir « vu la mort ». Pendant des années, la police accumule les investigations, compare des échantillons d’ADN, quadrille le secteur, sans succès[6].

Affaire du violeur de la Sambre

Résumé

Trajet de la Sambre.

L’affaire du « Violeur de la Sambre » est une affaire criminelle qui a débuté à la fin des années 1980 et s’est terminée en 2018 avec l’arrestation d'un suspect, Dino Scala, qui reconnaît les faits. Pendant près de trente ans, dans une zone à cheval sur la France et la Belgique, dans des localités regroupées autour de la Sambre, des dizaines de femmes ont été violées, par un seul homme, de la même manière, ce qui lui donne son surnom par la police[7].

La première agression a eu lieu en . L’enquête avec l'hypothèse d'un agresseur unique et répétitif a débuté seulement en , après plusieurs agressions similaires perpétrées dans le même secteur[1]. Malgré des traces ADN relevées, l’individu reste inconnu, n’étant vraisemblablement pas inscrit au fichier des délinquants sexuels. Un portrait-robot est constitué mais ne permet pas d’identification[8].

Dénouement de l’affaire

Les années passent, l’agresseur sévit sans être inquiété jusqu’au . Ce jour-là, il commet une nouvelle agression d'une mineure, près de la gare d’Erquelinnes, en Belgique[2]. Le violeur est mis en fuite et reprend sa voiture à la gare. Les caméras de surveillance parviennent à identifier son véhicule, une Peugeot 206 grise, et une partie de sa plaque d’immatriculation. Les recoupements sont faits par les enquêteurs, qui remontent jusqu'à Dino Scala[9].

Arrestation et procès

Dino Scala est arrêté le et placé en garde à vue. Il avoue tout de suite être l'auteur de nombreuses agressions sexuelles. Initialement, il est inculpé de 19 agressions puis placé en détention provisoire, le . Il avoue une quarantaine de faits[10].

Son procès s'est ouvert le à la Cour d'assises du Nord. Il est défendu par Margaux Mathieu, avocate au barreau de Paris. Il reconnaît avoir commis 40 agressions sexuelles ou viols. Il est finalement reconnu coupable de 54 des 56 faits reprochés, dont 16 viols, et acquitté pour 2 faits criminels.

Il est condamné le à 20 ans de réclusion criminelle, avec une période de sûreté des deux tiers. Il fait appel de sa condamnation avant de se désister de son appel. Selon son avocate, Dino Scala suit un traitement psychiatrique et psychologique très dense pendant son incarcération.

Notes et références

  1. a et b M. B, « Procès du violeur de la Sambre : Dino Scala condamné à vingt ans de réclusion criminelle », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  2. a et b « Qui est "le violeur de la Sambre", soupçonné d'une "quarantaine" de viols et agressions sexuelles », sur nouvelobs.com, (consulté le )
  3. « Le «violeur de la Sambre» aux assises pour 30 ans de crime et 56 victimes », sur nouvelobs.com, (consulté le )
  4. « Dino Scala, surnommé «le violeur de la Sambre» comparaît aujourd’hui devant la cour d’assises de Douai », sur lunion.fr, (consulté le ).
  5. « Procès de Dino Scala: Le "Violeur de la Sambre" comparaît pour 56 viols et agressions sexuelles d’enquête », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  6. « Le procès de Dino Scala, le « violeur de la Sambre » s’ouvre, après trente ans de crimes et vingt ans d’enquête », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  7. AFP, Le Figaro avec AFP, « « Violeur de la Sambre » : la Belgique transmet le dossier à la France », sur Le Figaro.fr, (consulté le ).
  8. Matthias Dormigny, « Violeur de la Sambre : Un portrait-robot avait été établi il y a 20 ans », sur lobservateur.fr (consulté le ).
  9. « Le "violeur de la Sambre", père de famille violent guidé par ses "pulsions" » Accès payant, sur L'Express, (consulté le )
  10. « Affaire du "violeur de la Sambre" : ce que l'on sait des nouveaux cas d'agressions sexuelles et de viols reconnus par le suspect », sur Franceinfo, (consulté le ).

Voir aussi

Bibliographie

  • Alice Géraud, Sambre. Radioscopie d'un fait divers, JC Lattès, .

Télévision

  • Dino Scala, le « violeur de la Sambre » : Derrière Monsieur Tout-le-monde, l’un des pires violeurs en série ?, sujet diffusé le dans Sept à Huit sur TF1.
  • L'Affaire du violeur de la Sambre, sujet documentaire diffusée le dans Chroniques criminelles sur TFX.
  • Sambre, mini-série de fiction de Jean-Xavier de Lestrade, diffusée en novembre 2023 sur France 2.

Radio et podcast

  • À la poursuite du violeur de la Sambre sur https://radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-pieds-sur-terre/a-la-poursuite-du-violeur-de-la-sambre-7682156 via @radiofrance
  • Le violeur de la Sambre, dans l'émission Affaires Sensibles, de Fabrice Drouelle. Épisode diffusé le 4 décembre 2023 sur France Inter (durée : 48 min).
  • Dino Scala, le violeur de la Sambre, dans l'émission Hondelatte raconte, épisode diffusé le 11 janvier 2024 sur Europe 1.
  • Dino Scala, version psy, dans l'émission Hondelatte raconte - Cote B, épisode diffusé le 12 janvier 2024 sur Europe 1.

Articles connexes

Liens externes

  • icône décorative Portail de la criminologie
  • icône décorative Portail du droit français
  • icône décorative Portail du Nord-Pas-de-Calais
  • icône décorative Portail de la Wallonie